Chez les moyens-grands, c’est self-service au goûter

Les repas sont des moments forts dans une journée de crèche. Ces temps mobilisent chez les enfants de nombreuses compétences: Socialisation, découverte des aliments (goût, textures…), autonomie…

Nous savons également que le repas ne se résume pas uniquement en l’ingestion d’aliments. Il s’agit avant tout d’un temps de partage pendant lequel l’enfant se nourrit aussi des interactions et des paroles qui accompagnent ce moment.

Brazelton, célèbre pédiatre, nous le confirme:

«Sans ces messages, la nourriture ne suffit pas à stimuler le développement affectif ni même physique1».

La convivialité et le plaisir sont donc à privilégier. Aussi pour leur offrir la possibilité d’associer plaisir, affirmation de leurs choix, liberté et autonomie, nous proposons aux enfants de prendre le goûter sous la forme d’un self-service. Les aliments sont donc mis à disposition sur une table et chacun est libre d’aller se servir seul.

Mis en place depuis peu, nous observons déjà une belle  régulation des allers et venues dans une ambiance calme et détendue, sous le regard et les paroles des référentes.

Ce dispositif répond également au besoin des enfants de bouger, d’être en mouvement lorsqu’ils se concentrent mais aide aussi ceux qui «boudent» les repas en leur donnant l’occasion d’être acteurs. Sans pression et dans le respect de leurs rythmes, ils prennent confiance en eux. En ce sens, l’autonomie est un facteur d’émancipation et d’accomplissement de soi.

1 T.BerryBrazelton,«Pointsforts»ock-Laurence Pernoud, 1993